Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2017

Devinette XVIId : auteurs français du XVIIIème siècle

Quand on arrive au XVIIIème, tout s’éclaire ; c’est le siècle des Lumières (exorde facile, j’en conviens). Exit le théâtre classique et le roman ; priorité au discours philosophique, politique, social. L’époque encaisse le coup de la fin du Grand Siècle (la Régence de Philippe d’Orléans) et se termine avec la Révolution française. Nous voici en compagnie de Montesquieu, Voltaire, Rousseau, Diderot.

Rappelez-vous les cours de français au lycée : « les Lettres persanes » et « De l’esprit des lois », la séparation des pouvoirs (Montesquieu), le « Traité sur la tolérance », « Candide », « Le siècle de Louis XIV » (Voltaire), « Les confessions » et « Du contrat social » (Rousseau), l’encyclopédie (Diderot). 

Il y a quand même des auteurs dramatiques : Marivaux (« Le jeu de l’amour et du hasard»), d’où le marivaudage, et Beaumarchais (« La folle journée, ou le mariage de Figaro », « Le barbier de Séville, ou la précaution inutile »), ainsi que des romanciers, plus ou moins libertins ou sulfureux : Sade et Choderlos de Laclos.

Mais les géants se profilent au tournant du siècle suivant…

Écrire un commentaire