Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2017

Fréquentation : inversion de la courbe !

En septembre 2017, mes lecteurs et moi avons réussi ce que M. Hollande avait imprudemment promis et finalement raté : l’inversion de la courbe !

François Hollande 2.jpg

En effet la fréquentation du blogue s’est élevée au nombre faramineux de 495 visiteurs uniques, mettant fin à une chute qui avait commencé en juin. Le niveau a légèrement dépassé celui de mars 2017 (492), avec un minimum à 10 (en août, c’était 3…) et un maximum à 31.

L’Afrique reprend la tête avec 6,0 %, devant l’Amérique du Nord (4,3 %).

Allez ! on y croit !

07:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

09/09/2017

Mauvaise fréquentation (août 2017)

En août (2017), on atteint le fond, du moins l’espéré-je !

353 visiteurs seulement, presque la moitié qu’en janvier de la même année, en recul de 12 % par rapport à juillet, qui n’était déjà pas brillant… La chute a commencé en mai.

Afrique et Amérique du Nord font jeu à peu près égal (4,9 % et 4,3 %).

07:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

07/09/2017

Qui a dit ça ? qui c'est celui-là ? (IV)

Quel est l’homme politique décrit dans le texte ci-dessous ?

« X se sentait, alors, en pleine ascension. L’aisance, la rapidité avec lesquelles s’était, en moins de dix ans, édifié sa fortune, politique et matérielle, lui avaient inspiré une foi robuste en lui-même et en son génie. Il se croyait appelé à jouer le rôle d’un grand homme d’État français et européen. Éloigner la perspective de la guerre, affermir la paix, tel était le programme, un peu simpliste, qui devait, selon lui, le mener à la gloire. À la place de Y, trop vieux, et qu’il reléguait peu à peu dans l’ombre, il rêvait d’apparaître comme le pacificateur d’un univers troublé et déchiré, le héros sorti du peuple et tout proche du cœur des peuples, qui dénouerait les nœuds gordiens, réputés inextricables avant lui ».